6 conseils pour s'initier à la pénétration anale

visuel blog pratique anale

6 conseils pour s’initier à la pratique du sexe anal

 

La pénétration anale reste une pratique sexuelle de plus en plus répandue dans le monde, mais il reste quand même taboue d’en parler chez certains et il est fréquent que beaucoup de couples se lancent sans avoir pris connaissances des bonnes pratiques à prendre en compte et des étapes à suivre, pour une expérience agréable et plaisante. Pour cela je vous ai préparé une liste très pratique des différentes étapes à suivre avant de passer à l’acte ! 

La sodomie se pratique chez les couples homosexuels, mais aussi chez les couples hétérosexuels ! En 2019, 51% des couples français affirment avoir déjà pratiqué le sexe anal. Une nouvelle pratique est de plus en plus répandue chez les couples hétérosexuels : le pegging ! C’est la femme qui pénètre son partenaire homme et non l’inverse.

 

Pourquoi pratiquer la sodomie ? 

Le sexe anal s’installe de plus en plus dans l’intimité des couples. La femme pratique la sodomie pour découvrir de nouvelles sensations, explorer de nouveaux plaisirs et prafois, bénéficier d’une double pénétration, c’est à dire une pénétration anale en plus d’une pénétration vaginale, afin de ressentir une stimulation nouvelle et intense. L’homme, lui va pratiquer la sodomie afin de stimuler son point P ! Le point P est l’équivalent du point G chez la femme, c’est une zone érogène (la prostate) présente dans l’anus de l’homme, qui se situe à environ 2 phalanges de l’entrée. La stimulation de la prostate (point P) procure des orgasmes puissants et permet une forte érection. 

Voici 6 conseils pour s’initier et débuter dans la pratique du sexe anal ! 

 

  1. En parler avec son partenaire

Si l’un d’entre-vous souhaite expérimenter la sodomie, il est impératif de demander l’autorisation à son partenaire ! Il est hors de question de se forcer ou de forcer son partenaire, c’est pourquoi si l’envie de pratiquer s’installe, il faut toujours en parler d’abord à son/sa partenaire, lui demander son avis et préparer cette nouvelle expérience. Inutile de pénétrer son partenaire par surprise ! La pénétration anale est une pratique qui nécessite un laisser-aller de la personne qui  se fait pénétrer, d’abord pour éviter les blessures et les irritations et ensuite, pour que vous puissiez tous les deux passer un moment agréable. Le sexe anal sera une source de plaisir seulement si les deux partenaires sont d’accord. 

 

  1. Toujours utiliser du lubrifiant

Mesdames, messieurs, vous le savez déjà, mais le lubrifiant c’est la vie ! Il permet lubrifier intensément pour de rendre l’insertion plus facile, de rendre les mouvements plus glissants et d’apporter des sensations intenses et exquises durant l’acte anal ou vaginal ! Que ce soit pour y insérer un doigt, un plug, un sextoy ou un pénis, le lubrifiant c’est la base des bases !

10187Pour la pratique anale, il faut en abuser ! Je vous conseille d’utiliser beaucoup de lubrifiant et d’en remettre plusieurs fois afin de vous assurer un confort optimal et pour éviter les blessures et les irritations. En effet, les muqueuses anales sécrètent très peu de sécrétions lubrifiantes naturellement, c’est pourquoi il est très important d’en utiliser ! Il existe des lubrifiants dédiés au sexe anal qui vous apporte une forte lubrification ! Le lubrifiant anal MAX de la marque Mixgliss est idéal pour le sexe anal ! A base d’eau, il vous assure une glisse intense pour les petites dilatations, mais aussi pour les dilatations extrêmes !

 

  1. Se préparer physiquement

Je sais que vous êtes impatients de découvrir cette nouvelle expérience, mais n’allez pas trop vite ! La pire des choses à faire est d’y aller tête baissée sans s’être préparé ! Avant que monsieur n’insère son pénis ou que madame insère un jouet dans l’anus de son / sa partenaire, prenez le temps de tâter le terrain et d’y aller avec les doigts. Doucement, titiller avec un doigt, l’entrée de l’anus de son partenaire en effectuant des mouvements circulaires, puis progressivement commencer à insérer le bout de votre doigt, doucement et sans aller plus loin pour le moment. Faites un mouvement de va-et-vient avec seulement le bout de votre doigt. Il faut le temps à votre anus de se dilater pour effectuer une pénétration sans douleurs et sans irritation. Au fur et à mesure que vous sentirez l’anus de votre partenaire se dilater, enfoncez doucement votre doigt un peu plus loin. Il faut à certains couples plusieurs séances avant de pouvoir faire pénétrer quoi que ce soit. Ne vous en faites pas, plus vous prendrez votre temps et plus l'expérience en sera meilleure ! 

Par la suite, vous pouvez commencer à utiliser des plugs, qui sont parfaits pour débuter dans la pratique du sexe anal ! Les petits plugs vont permettre d’habituer l’anus à se dilater et à “lâcher-prise” afin de vous préparer à la pénétration anale avec le pénis de votre partenaire ou un sextoy. Vous pouvez habituer votre anus en portant des petits plugs lors de vos activités quotidiennes, cela aidera l’insertion lorsque vous passerez à l’acte. 
jeu coquin anal me pour s'initier au plaisir du sexe anal - contenu du coffret 1 plug anal, 1 chapelet anal, un sachet de lubrifiant et des cartes avec des défis, pour y jouer en couple

 

Des coffrets dédiés à la découverte du sexe anal existent et vous proposent des gadgets et des cosmétiques pour s’initier au plaisir anal ! Le coffret de jeu coquin Anal Me de la marque de la marque Tease&Please vous propose 2 sextoys dédiés au plaisir anal dont un chapelet et un plug en silicone, ainsi qu’un lubrifiant dédié au sexe anal.

 

  1. C’est celui que se fait pénétrer qui donne le rythme

Et oui ! Beaucoup pensent que c’est celui qui pénètre qui choisit le rythme et l’intensité, hors c’est le contraire ! Le plus actif dans la sodomie, c’est la personne qui se fait pénétré, du moins pour les débutants. C’est au pénétré de manoeuvrer l’insertion au fur et à mesure que les muscles de son sphincter de détendent. Pour les débutants, l’idéal est que la personne pénétrée se place en position agenouillé et s'accroupit sur le pénis de son partenaire allongé. Le pénétré est le mieux placé pour contrôler l'insertion et se pénétrer à son rythme au fur et à mesure que ses muscles se dilatent. Souvenez-vous en, si elle est bien réalisée, la sodomie ne fait pas mal, même la première fois ! 

 

  1. Utiliser des cosmétiques anales

De nombreuses comsétiques intimes existent lorsqu’il s’agit de sexe, dont les cosmétiques dédiés au plaisir anal ! des cosmétiques aux propriétés désensibilisantes, anesthésiantes ou même dilatantes ! Elles permettent ainsi d'aller plus loin dans la préparation pour passer à l’acte anal ! Elles détendent les muscles de façon à accueillir facilement et sans douleurs, la pénétration anale.

Lubrifiant anal Back Door anal Glide à base de silicone aux effets relaxants pour détendre les muscles anaux

Il est fréquent pour certains couples de se sentir prêts, mais au moment de passer à l’acte, inconsciemment, les parois anales du pénétré se contractent et se ferment, empêchant la pénétration.

Le lubrifiant Anal Black Door Anal Glide de la marque Pjur est une cosmétique qui possède des propriétés relaxantes, idéal pour détendre de muscle anal et garantir une insertion rapide, facile et sans douleurs !

 

  1. Stimuler les autres zones érogènes

Toujours dans le but de détendre, relaxer ses muscles anaux et surtout, prendre du plaisir, il est très utile de stimuler les autres zones érogènes : les tétons, les clitoris, vagin ou pénis… de caresser son partenaire, lui faires des baisers là où ils les préfèrent, pour exciter son partenaire au maximum, ce qui pourra l’aider à détendre ses muscles et dilater l’anus. La masturbation du pénis ou du vagin est votre meilleur allié lors de la pratique anale, surtout chez la femme. En effet, le plaisir libère des endorphines qui limitent les sensations de douleurs. 

 

Si vous respectez ces étapes et suivez nos conseils, il n’y a aucune raison de que votre expérience soit mauvaise ! Au contraire, vous devriez découvrir tout un univers qui vous était encore inconnu, qui vous apporte de nouvelles sensations, de nouveaux jeux ou encore de nouvelles positions ! 

PS : lorsque vous pratiquez le sexe anal, l’hygiène doit être irréprochable ! Avant de passer à l’acte, il faut nettoyer vos parois anales, pour éviter les infections. Il en est de même pour vos doigts ou vos jouets qui doivent impérativement rester propres (ongles courts et limés) ! Pour cela, des indispensables, comme des poires à lavement, des cleaners pour sextoys ou des préservatifs seront vos meilleurs amis ! 

Si vous avez effectué une pénétration anale, il est déconseillé de passer ensuite à la pénétration vaginale sans avoir nettoyé votre pénis, vos doigts ou vos jouets pour éviter l'échange de bactéries. Si vous souhaitez absolument pratiquer une pénétration vaginale après une pénétration anale, nous vous conseillons d’utiliser un préservatif lors de la pénétration anale que vous pourrez enlever au moment du passage à la pénétration vaginale. 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,